Le gascon (Traditional)

From ChoralWiki
Revision as of 21:00, 5 March 2017 by CHGiffen (talk | contribs) (Text replace - "{{#Legend:}} *{{" to "{{#Legend:}} *{{")
(diff) ← Older revision | Latest revision (diff) | Newer revision → (diff)
Jump to: navigation, search

Music files

L E G E N D Disclaimer How to download
ICON SOURCE
Network.png Web Page
File details.gif File details
Question.gif Help
  • CPDL #09563:  Network.png
Editor: Marco Gallo (submitted 2005-09-15).   Score information: A4, 2 pages, 46 kB   Copyright: Free Art License
Edition notes:

General Information

Title: Le Gascon
Composer: Anonymous (Traditional)

Number of voices: 1v   Voicing: Solo high
Genre: SecularChanson

Language: French
Instruments: Piano

Published:

Description:

External websites:

Original text and translations

French.png French text

Plus d’un Gascon erre, exagère,
ment constamment mais cadédis,
on peut croire ce que je dis.
Je suis d’une illustre noblesse
Tout en moi le fait pressentir.
Neveu d’un duc, d’une duchesse,
Leurs biens doivent m’appartenir.
Un intrus vient me les ravir,
Ma plainte en justice est formée.
Je veux plaider titres en mains
Mais une souris affamée
A dévoré mes parchemins.
Plus d’un Gascon, etc.

Ce revers ne m’afflige guère
Car possède beaucoup d’or
À chacun de vous, chers confrères,
J’offrirais un petit trésor
Que je serais trop riche encor.
Le croirez-vous j’ai la manie
De toujours sortir sans argent,
Bien certain qu’une bourse amie
S’ouvrira dans un cas urgent.
Plus d’un Gascon, etc.

Ma garde-robe bien garnie
Est celle d’un homme de cour.
Bijoux, dentelles, broderie
Chez moi se trouvent tour à tour,
J’en puis changer vingt fois par jour
Courant les bouchons, la grisette,
Incognito j'aime à jouir
Et si je fais peu de toilette
C’est que l’éclat nuit au plaisir
Plus d’un Gascon, etc.

 




En fait d’armes mieux qu’un Saint Georges
Je manie épée, espadon.
Voulez-vous vous couper la gorge ?
Pour un oui comme pour un non
Moi je me bats comme un démon.
Si j’avais eu l’âme moins belle
Dieux que d’imprudens seraient morts
Mais avec eux quand j’eus querelle
Noblement j’oubliai leurs torts.
Plus d’un Gascon, etc.

J’éclipse en grâce en assurance
Terpsichore et ses favoris
Et je fais pâlir quand je danse
Les plus grands talens de Paris,
Duport et Gardel et Vestris.
Vous le prouver dans la minute
Ne m’aurait point embarrassé
Si je n’avais par une chute
Eu le genou droit fracassé.
Plus d’un Gascon, etc.

On a vu de l’Académie
Les membres les plus érudits
Céder la palme à mon génie
En parcourant les manuscrits
Que certain déjeuneur m’a pris.
Leurs titres, je dois vous les taire
Car le sot cherchant un renom
Parvint au fauteuil littéraire
En les publiant sous son nom.
Plus d’un Gascon etc.

 




Dans mes amours du fils
Je surpasse l’heureuse ardeur
Plus je m’agite dans l’arène
Plus je sens croître ma vigueur.
De cent tendrons je fus vainqueur
J’invoquerais leur témoignage
Mais hélas comment l’obtenir ?
Chacun d’eux à la fleur de l’âge
Est mort d’un excès de plaisir.
Plus d’un Gascon, etc.

En bon Français de ma patrie
Je fus le zélé défenseur
Mille fois j’exposai ma vie
Et j’eus pour prix de ma valeur
Croix de Saint-Louis, croix d’Honneur.
Toujours simple dans mes manières
On ne me voit pas de ruban
Pour moi pour les factionnaires,
Les saluts seraient fatigans.
Plus d’un Gascon, etc.

J’eus toujours pour la chansonnette
Un talent vraiment précieux
Et sans cesse j’ai dans la tète
Des couplets malins gracieux
Et les refrains les plus heureux.
Jugez Messieurs de mon mérite :
Favart qu’on n’a pas surpassé
Et Panard que par tout on cite
Ont écrit ce que j’ai pensé.
Plus d’un Gascon, etc.

P. J. Charrin

From encyclopédie poétique ou Choix de poésies dans tous les genres publié par Capelle (Pierre Adolphe)